Revue de press en Francais

0
173

Bucarest, 18 oct /Rompres/ – Les quotidiens publient ce jeudi des analyses, des commentaires et des informations économiques-financières, des prévisions monétaires pour 2008, mais aussi les évolutions politiques liées au projet du vote uninominal.

Même si le projet de loi sur le vote uninominal est passé de la commission électorale, il pourra être adopté par le Parlement dans quelques semaines, à peine, relèvent les journaux. Étant donné que le délai accordé par le président au législatif est ainsi dépassé, le gouvernement se prépare à adopter la loi en engageant sa responsabilité, écrit le quotidien Evenimentul zilei. Le Parti La Grande Roumanie s’est déclaré contre cette procédure et menace le gouvernement d’une motion de censure, affirme Adevarul.

L’Union démocrate magyare de Roumanie /UDMR/ se prononce contre l’intention du gouvernement d’engager sa responsabilité concernant cette loi, écrit le journal Romania libera.

Selon l’éditorialiste du Cotidianul, ”la bataille de l’uninominal cache, plus récemment, un autre enjeu. Il s’agit de la façon dont sera menée la campagne pour les élections euro-parlementaires. Les partis ont défini déjà leurs thèmes et espèrent que le moment du scrutin leur sera favorable politiquement”.

”La Banque Nationale peut majorer le taux d’intérêt à 8 pc”, écrit Romania libera, qui montre que la décision est imposée par la permanente aggravation de l’inflation et peut contenir l’inflation.

D’ailleurs, comme le relève le même journal, l’aggravation de l’inflation a amené le Fonds Monétaire International à mettre en garde sur le danger de surchauffe de l’économie roumaine, qui a enregistré, ces dernières années, une hausse accélérée et un déficit du compte courant qui, selon les analystes économiques, pourrait atteindre jusqu’à 14 pc du PIB en 2007.

D’autre part, Adrian Vasilescu, conseiller du gouverneur de la BNR, précise que les récentes déclarations sur la politique en matière de taux monétaire représentent des points de vue de ceux qui les ont exprimées et qui n’engagent pas la banque centrale. Il admet pourtant que ces interventions ont eu un impact au niveau du marché, plus exactement concernant le taux de change leu/euro. ”La BNR parle sur plusieurs voix”, écrit le journal Curierul national, qui annonce, aussi, que la prochaine séance de politique monétaire de la BNR se tiendra le 31 octobre.

”La Roumanie rattrape rapidement les décalages enregistrés par rapport aux autres États de l’Europe centrale et de l’Est, alors que les investissements étrangers et l’argent envoyé de l’étranger permettront par la suite la croissance de l’économie et l’appréciation de la monnaie nationale”, relève Jurnalul national dans l’article intitulé ”Le leu, fort en 2008, également”. Les conclusions présentées par le journal appartiennent aux économistes des principales banques de Roumanie qui ont participé mercredi en Croatie à un séminaire Euromoney dédié à l’Europe du Sud-Est.

”La loi sur la privatisation de l’usine Automobile Craiova mise en attente jusqu’au verdict de la CE”, relève le journal Gândul. Le quotidien Ziarul financiar montre que le gouvernement demande au Parlement de reporter les discussions sur Automobile Craiova jusqu’à la décision de la Commission européenne au cas de la privatisation de la fabrique.

”Ford Craiova, la transaction manquée de l’année”, apprécie le quotidien Evenimentul zilei, alors que le journal Romania libera constate que ”l’investigation de la CE gèle la privatisation de l’usine Automobile Craiova”.

La Commission européenne a lancé une investigation sur les possibles aides d’État accordées à l’usine Automobile Craiova dans le cadre du processus de privatisation, l’usine automobile étant reprise, au mois de septembre, par le groupe américain Ford.

De même, les journaux annoncent jeudi que les agences roumaines de publicité McCabb-Erickson, Grey Bucarest, Webstyler, Starcom Media Roumanie, Graffiti BBDO Roumanie et Friends Advertising ont été désignées gagnantes dans la première soirée du gala du festival international Golden Drum 2007 de Slovénie.

Bucarest, 19 oct /Rompres/ – Le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a déclaré vendredi à Calarasi (sud) qu’il est prêt à soutenir personnellement à Bruxelles la finalisation dans les meilleurs délais des vérifications effectuées par la Commission européenne en ce qui concerne le dossier sur la privatisation d’Automobile Craiova.

‘J’irai personnellement à Bruxelles, si besoin est, pour plaider en faveur de ce dossier. Je suis persuadé avoir fait tout ce qu’il est nécessaire pour la privatisation de cette société’, a dit le chef de l’exécutif.

Le Premier ministre a ajouté qu’une clause explicite est mentionnée dans le contrat de privatisation de la société commerciale Automobile Craiova, selon laquelle le contrat ne sera parafé qu’après que la CE aura émis une décision sur la privatisation de cette société.

Bucarest, 18 oct /Rompres/ – Le Premier ministre roumain Calin Popescu-Tariceanu prendra en considération la possibilité que le Gouvernement assume ses responsabilités vis-à-vis du projet de loi concernant le vote uninominal, si les débats parlementaires sur cette question traînent.

”Si les choses traînent au Parlement, en ce qui concerne le vote uninominal, je prendrai en considération la variante que le Gouvernement assume ses responsabilités vis-à-vis de ce projet de loi”, a déclaré jeudi M. Tariceanu.

LĂSAȚI UN MESAJ

Please enter your comment!
Please enter your name here